lundi 16 janvier 2017

Jour 30 : De Los Angeles vers Montreal

C'est la fin d'un voyage mémorable avec nos enfants. Après deux vols sans trop de turbulences, et surtout non retardés par la météo, nous sommes arrivés à Dorval sans files d'attentes aux douanes, aux bagages, ni aux taxis. Stéphanie arrivait chez ma tante Claire à Dorval au même moment que nous arrivions en taxi.

Merci à ma fille Stéphanie d'avoir pris le temps de préparer l'itinéraire alors que nous étions en voyage dans le sud-ouest américain. Ce fût un voyage assez compliqué, avec 11 vols d'avion au programme, 5 locations de véhicule. La météo est venue compliquer également les choses sur certaines îles, mais malgré tout, nous avons pratiquement tout vu et fait ce qui était planifié.

Après une année 2016 assombrie par le décès de mes deux parents à moins de cinq semaines d’intervalle, cette année a été quand même très riche en voyages. Pour l'instant, 2017 s'annonce assez calme pour l'instant. Voyons comment les choses vont tourner dans quelques mois, mais nous serons certainement dans le nord-ouest américain pour l'éclipse solaire totale du mois d'août, la première depuis fort longtemps en Amérique du Nord.

dimanche 15 janvier 2017

Jour 29 : De Oahu, Hawaii vers Los Angeles

Le soleil s'est levé ce matin sur Honolulu dans un ciel sans nuage. Durant les quelques heures que nous avions avant de nous rendre à l'aéroport, nous en avons profité pour aller visiter deux endroits que nous avions prévu voir mais que nous avions écarté pour cause de précipitations.

Le premier endroit a été le sentier pédestre menant à Manoa Falls, situé non loin de notre lieu de résidence précédent. Nous pensions arriver dans un endroit tranquille, mais aujourd'hui, une partie du sentier était le lieu d'une course, Pirates of Paradise, le nom du park ou sont situées les chutes.Le sentier parcourt plusieurs zones de végétation différentes avant d'arriver au pied des chutes; fougères géantes, banyan, bambou, etc.






Nous nous sommes ensuite rendus au Hoomaluhia Botanical Gardens au pied d'une chaîne de montagnes typiques de l'île d'Oahu, avec ses falaises quasi verticales et couvertes de végétation luxuriante.



Comme il ne restait qu'un petit 30 minutes, nous n'avons pas eu le temps de faire le tour au complet. Nous nous sommes contentés de voir le secteur des plantes américaines tropicales.



Cette partir du parc est aménagé près d'un barrage de retention d'eau de crue, et sert de refuge pour les animaux sauvages.



Probablement la dernière photo du voyage, un dernier regard dans le jardin avec les montagnes en toile de fond.



Après un vol sans histoire, nous venons d'arriver à notre hôtel pour une courte nuit à Los Angeles. Demain, nous avons deux vols, le premier vers Philadelphie, et le dernier vers Montréal ou nous devrions arriver en soirée.

samedi 14 janvier 2017

Jour 28 : Kauai par les airs, puis retour vers Oahu

Pour notre dernière journée sur Kauai, nous nous sommes offert une excursion aérienne autour de l'île. Notre véhicule, un Air Van australien, offrant des grandes fenêtres et par raison de répartition, j'occupais un siège central, me permettant de voir facilement sur les deux côtés.



Nous nous sommes envolés de l'aéroport de Lihue duquel nous repartirons plus tard aujourd'hui. La durée du vol était de 65 minutes, et malgré la présence d'humidité et de nuages, nous avons pu voir plusieurs endroits que nous avons visités durant notre court séjour. Notre jeune pilote commentait les endroits que nous survolions. La côte battue par les vagues était spectaculaire à regarder.



Plus loin, nous avons vu la Makauwahi Cave Preserve.



Bien que moins apparent que sur d'autres îles, plusieurs cratères étaient visibles des airs, alors que nous ne les avions peu notés alors que nous étions en voiture.



Poursuivant, le Spouting Horn Blowhole nous a fait un salut opportun.



Les terres des anciennes plantation de cane à sucre ont cédé leur place aux plants de café, la plus importante plantation de tout les États-unis.



Alors que nous traversions l'île pour rejoindre la côte, une foule de chutes parsemait les falaises.



Plus loin, alors que nous survolions le Waimea Canyon State Park, le sentier Cliff Canyon que nous avons parcouru et menant au sommet des Waipo'o Falls est devenu visible.



Rejoignant la côte nord, nous avons survolé la Napali Coast State Wayside Park, avec ses falaises majestueuses plongeant dans l'océan et ses plages blotties entre les bras de la montagne. Une mise en garde de vagues entre 15 et 30 pieds étaient en vigueur aujourd'hui.



Le partie du Kalalau Trail que nous n'avons pas parcouru est devenu visible. La vue des hauteur des falaises devait être vraiment exceptionnelle.



Finalement, alors que étions en approche de la piste pour l’atterrissage et que nous survolions Wailua River State Park, Wailua Falls sont apparues dans toute leur splendeur.



Après avoir remis notre véhicule, nous nous sommes rendus à l'aéroport pour notre premier des quatre vols des trois prochains jours qui nous ramèneront à la maison, dans le blanc, le froid, et probablement la grisaille... Toute bonne chose a une fin. Ce voyage exceptionnel avec nos enfants, que nous rêvions de faire depuis tellement longtemps, tire maintenant à sa fin.

Nous sommes de nouveau à Oahu après un dernier court vol local. Nous avons décidé de louer une voiture pour pouvoir profiter de notre avant midi car notre vol n'est que vers 16h00. Nous en avons pas encore fini avec nos visite d'Hawaii.

vendredi 13 janvier 2017

Jour 27 : Côte nord de Kauai

Aujourd'hui était notre dernier jour complet sur l'île de Kauai. Les météorologues ont finalement eu tord et nous avons eu une autre journée assez ensoleillée, mais avec une humidité assez présente. Nous sommes retournés directement à l'extrémité de la route longeant la côte nord afin d'améliorer nos chances pour les places de stationnement assez restreintes, comme nous l'avions remarqué hier. De plus, de cette façon nous avons également suivi le soleil car la route tourne également dans le sens du soleil sur le pourtour de l'île.

Notre premier arrêt a été le troisième tube de lave, le Waikanaloa Cave, rejoint par un court sentier remontant légèrement la montagne. À cet endroit, la végétation est assez dense et l'entrée de la cave est partiellement masquée par de multiples lianes descendant du haut de la falaise surplombant celle-ci.



Les photos ne représentent pas bien la grande taille de la caverne, Nancy se tient près d'un côté alors que j'étais situé sur l'autre côté. Bien que l'orifice du tube se situe bien en haut du niveau de l'océan, une source souterraine apporte suffisamment d'eau pour l'inonder en permanence.




Ensuite, nous avons traversé la route pour aller au Haena Beach Park pour marcher un peu le long de la plage. Nous avons vu l'endroit sous la Kalalau Trail que nous avons parcouru hier, ou les vagues produisent des grondements de tonnerre.



Plus loin sur la plage, nous avons vu un phoque nager tout près de la berge. Les conditions n'étaient pas très bonnes pour la photographie et nous avons laissé faire. Par contre, encore plus loin, un jeune phoque se prélassait sur la plage se faisant réchauffer au soleil. Et croyez-moi, le soleil me réchauffait beaucoup également !



À plusieurs endroit, la route est très scénique et seul quelques arbres sépare celle-ci de la plage. Voici Nancy dans notre jolie voiture.



La route passe par d'étroits ponts construit au début des années 1900. La courtoisie est de mise pour céder le passage aux voitures arrivés avant nous en sens inverse.



Plus loin, la Lumahai Beach, ayant servi pour certaines scènes du film South Pacific.



Le prochain arrêt a été au Hanalei Bay Pier, construit lui aussi vers 1930.




Ensuite, une halte à Kilauea Point au Kilauea National Wildlife Refuge pour observer oiseaux, végétaux, et vagues se fracassant sur les falaises en bas.




Comme il nous restait un peu de temps, nous sommes légèrement retournés vers le sud et vu des paysages somptueux avec des arbres semblant venir de la savane africaine.



Notre dernier arrêt a été à Hanapepe, au Salt Pond Beach Park, ou des marais salant étaient jadis utilisés pour extraire du sel de mer. Aujourd'hui encore, quelques familles font de même pour leur besoins.



Demain, nous finirons la visite de Kauai en grande pompe. À suivre...!!!

jeudi 12 janvier 2017

Jour 26 : Côte sud puis côte nord de Kauai

Notre premier arrêt de la journée a été à Makauwahi Cave Reserve protégeant l'unique caverne non volcanique de l'archipel d'Hawaii. La caverne a été formée par dissolution de roches formée à l'origine par du sable (limestone). Il y a environ 7000 ans, la partie centrale du toit de la caverne s'est effondrée, laissant ainsi deux cavernes opposées, une au sud et l'autre au nord.

Des recherches dans les 30 pieds de sédiments ont permis de remonter dans le temps plus de 10000 ans. Ainsi, des ossements d'espèces disparues ont été retrouvés.  La caverne abrite également certaines espèces unique à cet endroit.

On pénètre dans la caverne par un orifice triangulaire d'environ 1 mètre de haut, en rampant pour ne pas se cogner la tête et aboutissant dans la caverne du nord, la plus petite des deux.



Dans la caverne du sud, les archéologues ont retrouvé une sépulture datant de la Guerre de Sécession.



Désirant déjouer la météo moins favorable annoncée pour demain, nous nous sommes ensuite rendus à l'opposé sur l'île, soit au bout de la route parcourant la côte nord. Nous sommes alors arrivés au Napali Coast State Wayside Park. Nous y avons parcouru un segment du Kalalau Trail, un très long sentier de plus de 17 km longeant la côte. Le sentier débute en montant à un superbe point de vue, environ 500 pieds au dessus des vagues de la plage du Haena Bay State Park.


Plus loin sur le sentier, le son des vagues  se fracassant dans des cavernes en dessous de nos pieds est amplifié, produisant des bruit de tonnerre. Le sentier longe alors la falaise, et heureusement, la présence de végétation fournit une ombre appréciée, mais également un parapet nous séparant du vide.




Le sentier rejoint un second superbe point de vue sur les falaises séparant les vallées verdoyantes du parc.




Nous avons sué à grosse gouttes vu la chaleur et surtout l'humidité très présente aujourd'hui. De retour en bas, nous avons apprécié la douche d'eau douce installée pour les baigneurs à leur sortie de la plage.

Sur la route, nous avons vu deux anciens tube de lave. Le premier, Wet Cave, est immédiatement à l'opposé de la plage.



Le Maniniholo Dry Cave, comme son nom l'indique est un tube de lave exempt d'eau et très profond. Il rejoindrait le volcan dans les hauteurs au centre de l'île.



Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés voir le soleil descendre sur une plantation de taro, une plante utilisée pour fabriquer du Loi, une sorte de pouding utilisé comme sauce.



À ce moment, j'ai aperçu sur la route un néné, une espèce d'oie miniature de l'île, en danger de disparition. Sur l'ensemble des îles, des panneaux indicateurs nous invite à la prudence dans les régions peuplées par ceux-ci, mais c'est la toute première fois qu'on pouvait en voir un de près. En fait, il n'y en avait pas un mais six. J'ai pu les approcher à moins de deux mètres.



Demain, en espérant que les météorologues aient encore tord, nous retournerons sur la même route, mais en nous arrêtant pour l'explorer un peu.